Rencontre autour des sépultures habillées

Rencontre autour des sépultures habillées
Télécharger
[pdf - 12.3 Mo]

La Rencontre autour des sépultures habillées a inauguré les 13 et 14 novembre 2008 à Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) un nouveau cycle de réunions proposé par le Groupe d’anthropologie et d’archéologie funéraire (Gaaf). L’association créée en octobre 2007, à l’attention des chercheurs – archéologues, historiens, anthropologues, sociologues, médecins etc. – intéressés par les thématiques funéraires et anthropologiques, est un prolongement de l’initiative, en 1991, d’un groupe d’archéologues de la région parisienne : le Gaafif (Groupe d’anthropologie et d’archéologie funéraire en Ile-de-France).

Cette première association à vocation régionale offrait un espace de discussions et de réflexions autour d’un objectif pragmatique : permettre à chacun d’exposer son travail et d’exprimer librement ses problèmes méthodologiques et scientifiques. Le succès rapide du Gaafif avait montré l’importance que l’on accordait à ces échanges organisés dans le respect de chacun. De réunions en diffusion d’informations sous la forme d’un Bulletin, les membres de l’association avaient rapidement compris les limites d’une réflexion régionale et étaient parvenus à l’idée de tables-rondes. Ainsi étaient nées les Rencontres : Rencontre autour du linceul, tenue et publiée en 1996, Rencontre autour du cercueil, tenue en 1997 et publiée en 1998, Rencontre autour du feu organisée en 1999 mais non publiéen avaient alors mis en évidence l’intérêt national de l’association.

Après quelques années de mise en sommeil du Gaafif, due à la dispersion progressive de ses membres, hors de la région Ile-de-France, l’envie de réactiver l’association parisienne est venue du sud de la France. Apportant leur projet d’une Rencontre autour des sépultures habillées, Bruno Bizot et Michel Signoli ont provoqué la création du Gaaf. La réponse des chercheurs à leur appel a été immédiate. Après deux années d’existence, la nouvelle association présente un fonctionnement dynamique au rythme de deux ateliers de travail, d’une ou deux séances d’expertises en paléopathologie en région parisienne et d’un colloque par an. La force du Gaaf tient dans la volonté de maintenir un réseau actif et pluridisciplinaire. Son succès vient de la diversité de provenance de ses membres (Inrap, universités, ministère de la Culture, CNRS, musées …) français pour la grande majorité mais également suisses et italiens. Nous souhaitons que cette première publication du Gaaf pérennise et prolonge les échanges constructifs de notre association.

Ouvrage publié en : 2009

Sous la direction de

  • Bruno Bizot
  • Michel Signoli

Informations éditoriales : Ouvrage édité par les Editions des Hautes-Alpes (Gap).

Partenaires scientifiques et financiers : Ministère de la Culture et de la CommunicationDirection régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte d'Azur

NB : Le volume est maintenant épuisé. Vous pouvez désormais le télécharger en ligne gratuitement.

ISBN / ISSN : 978-2-917908-06-8

Télécharger
[pdf - 12.3 Mo]