Rencontre autour des funérailles. Des os et des larmes : préparer les corps, pleurer et honorer les morts

Du mercredi 13 mai au vendredi 15 mai 2020
Chartres

La perte du sujet dans le groupe, c’est-à-dire la mort d’un proche, en tant que rupture, marque une perturbation sociale vécue différemment à tous ses échelons, de l’individu au groupe social ou familial élargi. Phénomène universel ou presque, les sociétés traditionnelles se sont attachées à le ritualiser. Dans l’émotion qui s’invite, cette perte déclenche une série de gestes de la part de « ceux qui restent », variable selon le temps, les cultures ou le niveau social au sein d’une même société. La cérémonie funèbre et le dépôt du corps en constituent le point d’orgue. Quelle que soit leur nature, les divers comportements funéraires peuvent être compris comme la manifestation volontaire d’intégrer cette rupture. Cela pourrait être comparé à un « travail du deuil », selon l’expression devenue classique de Freud, adaptée à l’échelle collective.

La 12e Rencontre du Gaaf se tiendra à Chartres (28), les 13, 14 et 15 mai 2020. Elle aura pour objectif de discuter des funérailles, au sens le plus large du terme, autorisant le passage entre le jour de la vie et les ténèbres de la mort. Il s’agira donc d’aborder l’ensemble des gestes portés sur ou autour du corps et de la tombe, avant, pendant et après le dépôt du défunt, qu’ils soient anecdotiques ou révélateurs d’une chaîne opératoire. Un tel sujet permet en effet d’évoquer, non seulement les gestes techniques qui conduisent au bon déroulement des funérailles, mais aussi les gestes constitutifs de la tombe, les gestes rituels, les gestes de préparation du défunt ainsi que ceux liés à la Mémoire, réactivant le souvenir.

Discussions scientifiques et posters s’articuleront autour des trois grandes phases des funérailles :

  • Le temps de la préparation : préparation du corps, transport de ce dernier, creusement de la tombe, construction/taille du contenant, choix des essences, choix des dépôts, etc.
  • Caractériser les funérailles : gestion du corps, cérémonie associée ou non, nature des dépôts, etc.
  • La mémoire dans tous ses états : signalétique des tombes, gestes post-cérémoniels, réinterventions dans les sépultures, etc.

Comité d'organisation : Émilie Portat (Direction de l’archéologie, Chartres)Stéphane Hérouin (Direction de l’archéologie, Chartres)Patrice Georges-Zimmermann (Inrap)

Comité scientifique : Yann Ardagna (Université Aix-Marseille)Valérie Bel (Inrap)Laurent Coulon (Direction de l’archéologie, Chartres)Sylvain Dhenin (Maison de l’Orient et de la Méditerranée)Henri Duday (CNRS)Alain Epelboin (CNRS, MNHM)Patrice Georges-Zimmermann (Inrap)Stéphane Hérouin (Direction de l’archéologie, Chartres)Olivier Labat (Service de l’archéologie préventive, CD 28)Sébastien Lepetz (CNRS, MNHM)Émilie Portat (Direction de l’archéologie, Chartres)Géraldine Sachau-Carcel (UMR 5199 - PACEA)Romedio Schmitz-Esser (Université de Gratz)Cécile Treffort (Université de Poitiers)William Van Andringa (EPHE, Paris)Christian Verjux (SRA Centre-Val-de-Loire)

Contact organisation :

  • Gaaf2020Chartres@gmail.com

Partenaires scientifiques, logistiques et financiers : Ville de ChartresChartres MétropoleInrap