Présentation

Le Groupe d’anthropologie et d’archéologie funéraire (Gaaf) a été fondé en octobre 2007. Cette association loi de 1901, d’envergure nationale, s’inscrit dans le prolongement d’une première association régionale : le Gaafif (Groupe d’anthropologie et d’archéologie funéraire en Île-de-France). Dans le respect de la philosophie originelle de cette première association, le Gaaf est aujourd’hui un espace de rencontres et d’échanges sur un thème vaste : celui de la mort dans les sociétés du passé, proche ou lointain. Nos objectifs sont la compréhension des mentalités et des cultures à travers toutes les expressions de la « mort de soi » ou de la « mort de l’autre » par nos ancêtres. Archéologues, les structures funéraires et les restes humains sont nos objets d’étude premiers. Nos outils sont la fouille archéologique, les sources écrites, l’anthropologie biologique, les archéosciences, l’iconographie, la sociologie et l’ethnologie. Nous promouvons une approche interdisciplinaire et nous cherchons, dans cette perspective, à tisser un réseau d’échanges complémentaire à celui des unités de recherches et des groupes d’études déjà existants.

Le Gaaf ambitionne d’être une structure permettant d’échanger les expériences, d’exposer les problèmes rencontrés par chacun sur le terrain ou lors d’études, d’aider à leurs résolutions. Pour cela l’association organise chaque année un colloque intitulé Rencontre autour de… et dès que cela s’avère possible et pertinent, des sessions de travail plus informelles. Ces espaces de rencontre sont l’occasion d’aborder un thème en rapport avec les questionnements au long court de la communauté scientifique et/ou en liaison étroite avec l’actualité scientifique. Grâce au caractère national de notre groupe d’études et de recherches, nous ambitionnons de gommer les frontières administratives et institutionnelles entre chercheurs. Nous nous efforçons de diffuser l’information en développant un lieu de parole et de production le plus pragmatique et ouvert possible, sans esprit de concurrence, ni de monopole d’une personne ou d’un groupe. Nous sommes issus de multiples structures (CNRS, Universités, Inrap, ministère de la Culture, musées, collectivités, opérateurs privés), professionnels, en voie de professionnalisation, ou étudiants. Nos Rencontres annuelles sont ouvertes à un très large public et nos collègues étrangers y sont les bienvenus.

Dès la fondation de l’association, nous avons choisi pour identité visuelle l’image de Thanatos, personnification de la mort dans la mythologie grecque, ou plutôt le papillon qui le représente parfois. Celui-ci apparaît dans de nombreuses cultures pour évoquer la mort ou la transfiguration. Il symbolise l’âme, sa renaissance hors de son enveloppe corporelle, son envol et son voyage.